miércoles, 10 de marzo de 2010

Naitre: Homme ou femme, c’est pareille



Naître, c’est toujours le hasard


Être blanc, être noir.

Être de lune ou de soleil

Homme ou femme, c’est pareille



Naître, sans l’avoir demandé,

Sans être désiré

Naître d’un amour malheureux

Être sans avoir dit je veux



Naître d’un amour passionné

Naître pour être aimé

Sans avoir dit je t’aime

Et dire je veux vivre quand même






Que m’importe le ciel

Que m’importe les dieux

Je veux ouvrir mes ailes

Je veux ouvrir mes yeux

Que m’importe le ciel je vivrai pour l’essentiel

Je vivrai pour être heureuse



Naître dans ce monde insensé

Que la haine a brûlé

Mais sans avoir pu choisir

Et pourtant venir



Naître nain parmi les humains

Qui marcheront demain

Dans la nuit

Cherchant la lumière



Avoir vécu sur terre

Sans avoir dit je t’aime

Et dire, je veux vivre quand même







Je veux vivre quand même



Naître en sachant que mourir

Est mon seul avenir

1 comentario:

ROSA MARI dijo...

Nacemos para morir, pero mientras veamos el sol cada día podremos sentir que nuestro nacimiento no ha sido inutil, somos la sal de la tierra, y que se sepa los misóginos tambien tuvieron madre